Les blogs | Le blog télécoms de Xavier Studer

« Journée des nouvelles adresses pour internet: RAS. Vraiment? | Accueil | L’Acer Iconia Tab: une alternative design à l’iPad »

Publié le 10 juin 2011 à 08:16 dans Convergence , Internet

Financial Times
Le Financial Times en a marre d'Apple et des commissions royales de 30% que cette société prélève sur ses ventes. Peut-être un peu ironiquement, le titre économique lance une application en HTML5, une technologie poussée à bout de bras par Apple, pour lancer une application web!

Le but de la publication est évidemment de s'affranchir de l'App Store. Ce n'est d'ailleurs pas le premier titre à suivre ce chemin. Playboy a lui aussi préféré quitter les étalages pommés pour proposer ses articles de fond directement dans le navigateur Safari de l'iPad. Apple sent d'ailleurs la menace et lâche du lest, comme exposé sur tsrinfo.ch.

En avant le HTML5
Cette évolution est très instructive car elle montre que les technologies très novatrices (mais pas encore mûres) préconisées par Apple peuvent rendre inutile le concept d'App Store dont l'une des fonctions était probablement de torpiller Flash. En plus, avec l'accélération des réseaux et la généralisation de processeurs très puissants, le web reprend l'avantage.

Est-ce à dire que les applications pour tablettes (essentiellement) sont mortes? Dans l'immédiat elles ont probablement encore deux fonctionnalités. Pour commencer, elles sont de vraies béquilles pour contourner les limites logicielles des tablettes les plus fermée et devraient permettre de proposer des fonctionnalités absentes des navigateurs.

L'ère du nuage et du navigateur?
A l'ère de l'informatique dans les nuages et de l’avènement d'Angry Birds dans son navigateur (dans Chrome), cette piste est sérieusement entamée. Rappelons par exemple que sur les Chromebooks de Google, tout est dans le nuage et se fait à partir d'un browser, du traitement de texte, au jeu en passant par l'édition d'images dans Photoshop.com, par exemple.

Mais ces petits programmes sont aussi de vrais outils de marketing. La présence dans un store permet de lancer des campagnes de communication et de donner plus de visibilité à une société. Reste à savoir dans quelle mesure cet argument est encore valable aujourd'hui puisque les principaux magasins d'applications totalisent des centaines de milliers de titres. Peut-on encore visible dans cette masse?

Xavier Studer

 

TrackBacks

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b69769e2014e89094be7970d

Liste des trackbacks de La fin des applications pour les tablettes?:

Commentaires

Vous dites "Angry Birds dans son navigateur (dans Chrome)" mais il fonctionne également bien dans Firefox 4 ;-)

Meilleures salutations

Rédigé par : Stéphane | 10 juin 2011 08:39:00

Vivement Windows 8! On aura (j'espère) de bons outils de bases sur cet OS qui (j'espère) se demarquera des autres tablettes, et je ne parlé pas que de son design, mais surtout de ses fonctionnalités et outils.

Rédigé par : Smart! | 10 juin 2011 09:01:39

Ceux qui choisissent de se passer de l'app Store prennent le risque d'avoir une audience moins élevée mais en contrepartie gagneront plus par abonné...

En suisse, il y a les applications iPad pour l'Hebdo et l'Illustré par exemple. Il est possible d'acheter un numéro en un clique et l'ergonomie est satisfaisante.

Prenons le cas d'un quotidien comme le Temps. Je suis persuadé que si une version iPad/iPhone sortait, les abonnements progresseraient fortement !

Rédigé par : noisequik | 10 juin 2011 10:00:30

C'est sùr que pour les responsable de site, c'est bien plus simple d'avoir une version internet normal/internet mobile que d'avoir des applications différente pour chaque concepteur d'appareil,les applications sont utile là où elle amène un service,recherche d'horaire par exemple,la visibilité sur un market n'apporte pas grand chose à un journal,je ne vais pas acheté le quotidien de New-York,même s'il est en tête de liste du market.

Rédigé par : jean-luc | 10 juin 2011 12:33:30

vous oubliez une des faiblesses du "nuage" : il faut être connecter au net pour pouvoir l'utiliser.

Si en Suisse cela semble ne pas poser problème, je peux vous dire que dans une bonne partie du monde cela représente un vrai casse tête lorsqu'on voyage.

Rédigé par : Cédric Jeanneret | 10 juin 2011 15:29:17

Si mes souvenirs sont bons, au tout tout début de l'iphone (genre à la première présentation), il n'y avais pas de "vrais" applications de prévues mais uniquement des webaps et safari se chargeais de les afficher. Mais safari et l'iphone ne pouvais pas suivre niveau perf et fonctionnalitée et les dev ont gueulé et les apps "natives" sont arrivées.

Maintenant que les téléphonese (et le html5) ont évolué et peuvent revenir en grande partis aux webaps il risque d'y avoir un retour de bâton rigolos si les chefs de projet se rendent compte que des animations flash coûte la moitié des anim' html5 et que 70-80% des téléphones/tablettes le supporte très bien. ;)

Rédigé par : dal | 10 juin 2011 16:27:41

@jean-luc : pourquoi parlez-vous donc d'un journal américain alors que nous sommes en Suisse ?
Lorsque la lecture sur tablette sera devenue plus importante que sur papier, la concurrence sera très très rude et les journaux devront être présents sur le plus de canaux de distribution possible.
De plus, il est assez pénible de devoir créer un compte pour chaque journaux alors que sur l'app Store, je n'entre et ne gère mes coordonnées qu'une seule fois (également mes infos bancaires même si Paypal simplifie un peu les paiements récurrents...)

Rédigé par : noisequik | 10 juin 2011 16:29:35

@Noisequik : pour l'instant,l'utilisateur est surtout informé par son journal "papier" qu'il existe un version internet et ne va pas acheter n'importe quel quotidien sous prétexe qu'il y a une application pour tablette,je comprend pas votre problème de gestion de coordonnées? votre tablette enregistre à la première utilisation votre nom d'utilisateur et votre mot de passe, vous n'avez plus qu'a ajouter un raccouci dans les onglets des favoris, ou même sur le bureau de votre tablette, où donc est le problème ? a moins bien sûr que votre tablette ne permette pas de faire un favoris, que celle-ci ne retient pas les mots de passe et ne permet de faire un raccourci sur le bureau....

Rédigé par : jean-luc | 10 juin 2011 17:20:26

c'est juste un coup de bluff pour le moment, pour pousser Apple à revoir sa politique. Les éditeurs n'ont jusqu'ici jamais rechigné à passer les les kiosques physiques qui leur coutent plus de 50 %

Rédigé par : camin | 10 juin 2011 17:39:48

en tout ca on sait où apple a trouvé le design de son ipad, il a copié le design d'une tablette dell qui a été fait, mai pa mis en vente, il y a 4 an > http://www.journaldugeek.com/2011/06/09/dell-prototype-tablette-7-clavier-coulissant/
 non non, apple ne copie rien, c'est lui qui invente tou et c'est toujour les autr qui le copie. plainte quan tu me tien

Rédigé par : mx2 | 10 juin 2011 17:46:44

Vu l'échec commercial des tablettes sans apps (Xoom, Playbook,...) ou avec des apps pourries non-adaptées (Galaxy Tab,...) je ne dirais pas ça trop vite ;)

Rédigé par : Red | 10 juin 2011 22:54:19

AH super ouais je savais pas que mon iPad avait un clavier coulissant ! mx2 t'es un irréductible toi lâcher ce lien alors qu'on parle d'appli...

Rédigé par : biowow | 11 juin 2011 00:13:20

je sais, mais on parle aussi de tablette. je me demande bien pourquoi red critique autant samsung, je ne sais pas s'il a un serieux problème ou si c'est juste pour allumer smart. en plus il critique la galaxy tab 10.1 qu'il n'a encore pas touché, tu ne changera jamais, augmente un peu ton niveau petit. le jour où le petit red sera un peu plus ouvert d'esprit et un plus adulte....... l'ipad c'est aussi nul que toute les tablettes android réunies, avec des applis fermées. cher et inutile

Rédigé par : mx2 | 11 juin 2011 12:47:27

C'est vrai que Red devient vraiment fatiguant en faisant son gros anti-samsung, son gros pro-apple et ne je parle pas de ces attaques envers ceux du blog. Je ne lis même plus ces commentaires, dommage qu'on affiche des commentaires aussi nul et inutile que ceux de Red.

Rédigé par : steph | 11 juin 2011 17:30:09

Je veux bien (com)prendre tous ces commentaires trollesques et tristement limités comme de la
dissonance cognitive, mais hélas c'est plus que ça. Non seulement on essaie de s'auto-persuader que le produit acquis est LE meilleur, en plus on s'acharne sur la marque concurrente, mais également sur ses utilisateurs... Et toujours, avec un respect nul et un comportement sectaire et fasciste...

Soit, vous êtes persuadés d'avoir LE meilleur produit. Tant mieux. N'essayez pas d'imposer votre opinion qui ne correspond pas à celle du voisin. Il a tout autant le droit à la sienne... Ou dans le cas contraire, vu qu'il n'a pas ce droit, vous ne l'avez pas non plus...

C'est juste fatiguant pour tout le monde et cela ne rend pas le blog plus attractif.

PS. les concernés se reconnaîtront

Rédigé par : DioGen | 12 juin 2011 14:13:54

steph, vous ne lisez pas ses commentaires mais y répondez, très fort...

Rédigé par : bg | 13 juin 2011 07:22:11

bg: je voulais dire que désormé je ne les lis plus, toi t'es trop fort pour réfléchir un peu et pour poster des commentaires de gros n*l

Rédigé par : steph | 13 juin 2011 13:30:43

@steph: Red ne cherche même plus à se cacher, avant au moins il essayait de troller intelligemment, mais il a totalement abandonné pour écrire désormais des messages inutiles, ridicules, pauvres en contenu, erronés et souvent diffamatoires. Depuis, j'ai abandonné de lui répondre et je vois que de moins en moins de personnes réagissent à ses interventions, tant mieux. Pour revenir au sujet de cet article, je pense qu'il y aura une scission entre les applications complexes, réclamant d'outre-passer les options des navigateurs, et les applications plus "simples" (comme celle du FT) qui pourront se contenter des possibilités (déjà riches mais tout de même limitées) offertes par le HTML5. C'est pourquoi je ne crois pas, pour le moment, au concept "tout cloud". Qu'il soit de Google avec son Chrome ou d'Apple (qui n'est pas vraiment du cloud).

Rédigé par : Alexandre | 13 juin 2011 14:09:45

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

La guerre entre les opérateurs de téléphonie et les câblo-opérateurs est des plus vives en Suisse. La télévision, le téléphone et internet sont de plus en plus étroitement liés. Les réseaux mobiles convergent avec le fixe. De nouveaux usages et de nouvelles technologies font leur apparition. Au travers de ce blog, le journaliste Xavier Studer traite des profondes mutations de l'univers telecom et multimédia helvétique.

> Suivre sur twitter

> Le blog de Xavier Studer

> TV, net, téléphone: la guerre des réseaux

> Flux RSS de ce blog

> L'émission Point Barre
sur Couleur 3


> Les podcasts audio
de Point Barre


> L'émission Nouvo

> Contact

Recherche sur ce blog



Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Catégories

Archives

Flux RSS