Les blogs | Le blog télécoms de Xavier Studer

« Android Market: à la recherche des applications perdues | Accueil | La fin des applications pour les tablettes? »

Publié le 09 juin 2011 à 08:22 dans Comdays , Internet

Ipv6 Les communiqués de presse et les mails d’avertissement de plusieurs internautes visiblement très inquiets par la journée mondiale de l’IPv6 de mercredi  se sont accumulés dans ma boîte e-mail ces derniers jours. Pourtant, rien de spécial ne semble s’être passé... Et pourtant sur le mobile...

Tout part d’un constat simplissime. Le stock d’adresses IP, c’est à-dire en quelque sorte les plaques minéralogiques des ordinateurs qui se connectent à la toile, est bientôt épuisé. Pour que tous les utilisateurs du web puissent continuer de dialoguer, de nouvelles adresses plus longues, c’est-à-dire celles en IPv6, remplaceront à terme celle en IPv4...

 

Ecoutez cet extrait de l'émission Point Barre du 11 juin diffusée sur Couleur 3 [04:07]

Le test mondial!
Et hier, une grosse journée de test a permis à de nombreux sites mondiaux de balancer leurs contenus au bout de ce nouveau protocole. Yahoo, Google, Swisscom, France Telecom et autres sont tous allés de leurs petits tests de leurs infrastuctures. Ce matin, Christian Neuhaus, porte-parole de Swisscom, confie que les centres d’appels n’ont pas été assailli d’appels...

En bref. Rien ne s’est passé. D’ailleurs, les quelques recherches que j’ai effectuées sur Google News ne donnaient rien ce matin et pointaient inlassablement vers des articles de presse de présentation de cet événement d’importance mondiale! Alors une vaste agitation pour rien? Peut-être pas.

Tout est prêt?
Pour commencer, même si sur le protocole IPv6 est implémenté depuis des lustres dans les ordinateurs, il n’en va pas de même sur les mobiles. A ma connaissance, en l’état actuel, je n’ai vu une telle option que sur les cellulaires de... Nokia! Une piste d’ailleurs confirmée par un technicien de Swisscom.

Et sur Android, par exemple? En effectuant hier le test de Google avec un tel cellulaire, on pensait avoir un modèle moderne et tout à fait prêt à relever ce nouveau défi! Pourtant après avoir traîné mes guêtres sur le site de l’Internet Society, je me suis rendu compte que les choses n’étaient pas si simples. Degré de préparation de mon cellulaire en IPv6: 0/10 selon ce test beaucoup plus complet!

Xavier Studer

 

TrackBacks

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b69769e2014e8902ddeb970d

Liste des trackbacks de Journée des nouvelles adresses pour internet: RAS. Vraiment?:

Commentaires

pour info, sur iPhone 4, le même test donne aussi 0/10!!!!!!

Rédigé par : Jean_M | 9 juin 2011 10:08:30

Pareil avec la dernière version de Firefox. Pas fiable donc.

Rédigé par : sam | 9 juin 2011 10:56:02

La question a se poser avant tout, à mon avis, c'est ou en est l’implémentation de l'ipv6 du côté de nos fai. Si je veux utiliser personnellement ipv6, est-ce Swisscom/Cablecom etc me le permettent ? Est-ce que si il le faut la plupart des suisses peuvent-ils passer à l'ipv6 de manière simple, c'est à dire ne pas à avoir remplacer le modem/routeur vendu avec sa connexion (je pense particulièrement aux netopia/motorala vendu par Swisscom avant le Centro Grande) et ainsi souvent devoir se retrouver un moment sans modem quelques jours et voir même devoir payer un supplément ?

Le fait de rajouter le service ipv6 en plus de l'ipv4 du côté des serveurs est quelque chose qui marche depuis des années, et qui ne risque de pas vraiment poser problème surtout si les clients au bout n'utilisent que très peu ipv6. Car il n'y ont pas accès.

Rédigé par : Wizi | 9 juin 2011 10:58:34

Hum... Non.
Android Supporte l'IPV6 depuis la version 2.1

Mais le test du site cité dans le billet ne peut fonctionner que si toute la chaîne, depuis le browser jusqu'au serveur est en ipv6.
Un routeur en ipv4 au milieux, et c'est fini.

Donc, pour accéder à des serveurs ipv6, il faut un browser compatible, un os compatible, un switch compatible, un routeur compatible, un serveur configuré sur le réseau ipv6 et un fournisseur d'accès qui offre de l'ipv6.

Un de ces élément manque, et vous retombez en ipv4.
Ipv4 et ipv6 sont 2 types de réseaux différents et séparés.
Il existe du matériel qui permet de faire des passerelles ipv4ipv6 et qui donne accès aux 2 réseaux.

Rédigé par : Thierry | 9 juin 2011 11:33:32

Non, le support de l'IPv6 ne semble pas complet, selon Google: http://code.google.com/p/android/issues/detail?id=3389. Une autre note en ce sens: http://groups.google.com/group/android-platform/browse_thread/thread/865b5b7f9c032237/4b5b99898a6f2f21?lnk=gst&q=ipv6#4b5b99898a6f2f21

Rédigé par : Xavier Studer | 9 juin 2011 11:40:40

@ Wizi
Les modems Swisscom Centro Grande fabriqué par Pirelli support le IPv6 est déjà disponible depuis fort longtemps, mais il est désactivé. Swisscom l'activera à distance.

En ce qui concerne les Centro Grande Motorola ou Piccolo Motorola, une nouvelle version di Firmware 7.8.6r15 est disponible, à savoir si elle ajoute le IPv6, j'ai pas encore pu le tester.

Pour les Motorola je testerais si la fonction est présente si je trouve le temps.

Rédigé par : Giuseppe | 9 juin 2011 12:35:05

A quoi ça sert de paniquer à savoir si votre Cellulaire est ipv6 ou pas, puisque vous changez 2x/an de mobile...

Rédigé par : biowow | 9 juin 2011 16:15:00

@Giuseppe Je pensais plus aux modems fournis avant la série des Centro/Piccolo (qui a commencé vers septembre 2010). Par exemple, toute la série des Netopia 33XX et 73XX, il n'est pas dit que les firmware seront mis à jours pour ces vieux modèles (qui ne sont plus vendu par Swisscom) et je pense qu'une grande partie des clients Swisscom utilise des vieux modèles, vu qu'il n'y pas eu d'opération de remplacement des vieux modem/routeur.
Et pour les autres fai, le problème est surement le même je suppose.

Malgré le fait que les spécifications de l'ipv6 soient prêtes depuis plusieurs années déjà, et qu'on parle aussi depuis quelques années de l'épuisement des block ipv4 (qui a commencé en février de cette année), on se rend compte que finalement la transition vers l'ipv6 risque de se faire à la vite et qu'encore aujourd'hui énormément d'appareil sont incompatible avec (imprimante réseau, téléphone ip, téléphone mobile et autres petits appareils mobile/lan)

Rédigé par : Wizi | 9 juin 2011 16:18:40

A quoi ça sert que notre réseaux domestique supporte l'IPV6? Le seul élément du réseaux a avoir une IP Public c'est le routeur, donc suffit qu'il soit compatible. Le fait d'avoir une imprimante IPV6 ne va pas libérer des adresses IPV4.

Rédigé par : Zebulon | 9 juin 2011 18:09:35

Biowow: constat un peu leger car tout le monde ne change de mobile2x/an.

Rédigé par : Niklaus | 9 juin 2011 21:24:47

Niklaus, c'était ironique, car sur ce blog, la plupart des commentateurs changent de mobile comme moi de jeans.

Rédigé par : biowow | 11 juin 2011 00:09:24

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

La guerre entre les opérateurs de téléphonie et les câblo-opérateurs est des plus vives en Suisse. La télévision, le téléphone et internet sont de plus en plus étroitement liés. Les réseaux mobiles convergent avec le fixe. De nouveaux usages et de nouvelles technologies font leur apparition. Au travers de ce blog, le journaliste Xavier Studer traite des profondes mutations de l'univers telecom et multimédia helvétique.

> Suivre sur twitter

> Le blog de Xavier Studer

> TV, net, téléphone: la guerre des réseaux

> Flux RSS de ce blog

> L'émission Point Barre
sur Couleur 3


> Les podcasts audio
de Point Barre


> L'émission Nouvo

> Contact

Recherche sur ce blog



Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Catégories

Archives

Flux RSS