Les blogs | La chronique météo de Philippe Jeanneret

« Les cyclones tropicaux deviennent plus lents... | Accueil | Fuites de méthane largement supérieures aux estimations »

Publié le 18 juin 2018 à 14:44

Diapositive1

Plusieurs indicateurs montrent que les hautes pressions ont de bonnes chances de se maintenir sur les Alpes ces prochaines semaines. Les températures devraient même être supérieures à la normale selon les prévisions du Centre Européen (CEPMMT) ou celles du Climate Prediction Center américain. Cela signifie-t-il que des sécheresses ou des grandes chaleurs sont en vue ? Pas forcément : voici la tendance pour les prochaines semaines :

Les pressions sont à la hausse en ce début de semaine : les dépressions circulent plutôt entre le Nord des îles britanniques et la Scandinavie. De son côté, le fameux jet-stream qui marque la présence des fronts polaires en altitude, circule très au Nord. Pas de doute, l’anticyclone des Açores et de retour.

Diapositive2

Les dernières prévisions hebdomadaires montrent que ce dernier pourra perdre de sa vigueur entre jeudi et vendredi. Certes, la tendance aux averses va augmenter, la bise également va faire parler d’elle avec une légère baisse des températures à la clé. Mais tout cela ne devrait pas durer: soleil et chaleur reprendront le dessus en fin de semaine.

Diapositive3

La prévision mensuelle donne le même signal: les indices de fiabilité sont assez moyens à partir du 26 juin mais les dernières sorties de modèles montrent un nette dominante de hautes pressions entre le proche-Atlantique et l’Ouest de l’Europe pour les quatre semaines à venir. Sur son site web, Météosuisse mise également sur des températures supérieures à la norme.

Diapositive4


De leur côté, les prévisions saisonnières montrent aussi cette dominante de hautes pressions, associée à un temps ensoleillé et chaud. Le Centre Européen de Prévisions Météorologiques à Moyen Terme (CEPMMT) et celui du Climate Prediction Center (CPC) américain semblent assez unanimes. Mais il est vrai que les indices de fiabilité sont moins bons…

Diapositive5


Au vu de ce qui précède, l’été devrait être plutôt ensoleillé et chaud, bonne nouvelle !
Il convient cependant de rappeler qu’il ne s’agit que de tendances. Ces dernières ne permettent pas de prévoir longtemps à l’avance des événements ponctuels comme l’incursion d’une perturbation. Encore moins des évènements extrêmes comme des orages violents ou une période de canicule... Ce genre de situation se prévoit au mieux quelques jours à l’avance.


Philippe Jeanneret, avec le concours de Météosuisse

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

Chaque jeudi (au minimum) à 20h sur RTS Un, l'équipe météo commente une photo envoyée par les internautes. N'hésitez pas à nous envoyer des clichés de phénomènes météorologiques dont vous êtes les témoins.
Philippe Jeanneret

Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Catégories

Archives

Flux RSS