Les blogs | La chronique météo de Philippe Jeanneret

« Les orages sont à l’origine de réactions nucléaires | Accueil | Après la neige en plaine et le foehn, les avalanches… »

Publié le 04 décembre 2017 à 16:23

Diapositive1

Le calme est revenu en ce début de semaine – les températures ont même tendance à remonter - mais les dernières sorties de modèles montrent une descente d’air froid associée à un nouvel épisode neigeux pendant la journée de vendredi. Signe précurseur d’un hiver plus froid que la norme ? La question mérite d’être posée...


Décembre 2016 a été marqué par la persistance des hautes pressions - et par le manque de neige -, mais c’est tout le contraire qui semble se produire cette année : les courants de Nord-ouest ont pris l’ascendant, permettant à de l’air polaire de circuler sur les Alpes à intervalles réguliers, et accessoirement à la neige de revenir jusqu’à basse altitude…

L’information ne manquera pas de réjouir ceux qui attendent la neige, les dernières sorties de modèles montrent une nouvelle descente d’air froid entre vendredi et samedi, accompagnée de températures comparables à celles de la semaine passée. Si l’avènement d’un nouvel épisode neigeux semble probable, les quantités de précipitations restent malgré tout à déterminer.

Diapositive2

Pour la semaine du 11 au 17 décembre, on devrait même prendre les même et recommencer, les modèles montrant à nouveau des conditions hivernales dépressionnaires, favorables au passage des perturbations. Certes, la prévision d’ensemble ci-dessus montre que le timing des fronts, l’intensité des précipitations et les variations de températures sont encore incertains. Mais le signal est donné : les hautes pressions seront aux abonnés absents !


La prévision mensuelle montre également des conditions dépressionnaires

Présentée sous la forme du diagramme d’Hovmoller (voir ci-dessous), la prévision mensuelle du Centre Européen de Prévisions Météorologiques à Moyen Terme (CEPMMT) met en évidence les anomalies de hautes pressions (en rouge) et de basses pressions (en bleu) pour les semaines à venir : le signal de temps dépressionnaire domine de manière assez nette sur l’Europe de l’Ouest du 9 au 18 décembre. On peut parler de même son de cloche…


Diapositive3

L’évolution est encore assez incertaine pour la fin du mois mais ces anomalies de basses pressions pourraient bien se maintenir sur la Suisse. Un tel signal ne signifie pas que la neige continuera de tomber jusqu'en plaine ou si nous aurons droit à un Noël blanc (il est trop tôt pour le dire) mais que le défilé des perturbations devrait se poursuivre.


Philippe Jeanneret, avec le concours de Lionel Fontannaz de Météosuisse

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

Chaque jeudi (au minimum) à 20h sur RTS Un, l'équipe météo commente une photo envoyée par les internautes. N'hésitez pas à nous envoyer des clichés de phénomènes météorologiques dont vous êtes les témoins.
Philippe Jeanneret

Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Catégories

Archives

Flux RSS