Les blogs | La chronique météo de Philippe Jeanneret

« Climat: le fossé américain | Accueil | El Niño : vers une situation inédite »

Publié le 20 mars 2017 à 14:21

249_2017-03-20_11_00_00_La_Tour-de-Peilz_Ville_La_Tour-de-Peilz_Ville_Harbors_Switzerland
(La Tour-de-Peilz - source: roundshot.com)


Le retour du printemps sera marqué cette année par un temps ensoleillé et des températures comprises entre 18 et 20 degrés en plaine. Soit des valeurs assez nettement au-dessus de la norme. 2017 ne devrait d'ailleurs pas être très loin des records en Suisse-romande. Voici quelques chiffres:


A Genève, le record de chaleur pour un premier jour de printemps est de 21,1 degrés et remonte à 1957. Certes, il a fait 22,4 degrés le 21 mars 1990 mais cette année-là, le printemps avait commencé le 20 mars à 21h19 UTC. Il s’en est fallu de peu. Le record de chaleur pour un mois de mars est quant à lui de 24,5 degrés et remonte au 22 mars 1990. Décidément, une bonne année !


A Payerne, la valeur la plus élevée, toujours pour un premier jour de printemps, date du 20 mars 2014 avec 18,1 degrés. Il a fait encore plus chaud le 21 mars 1990 avec 21.6 degrés (la veille, les thermomètres n’avaient cependant affiché qu’un « modeste » 16,5 degrés).


A Sion, le record remonte également au 20 mars 2014 avec 22,6 degrés. Cette valeur mérite d’être mise en parallèle avec les 22,7 degrés enregistrés le 17 mars dernier ou bien encore les 24,4 degrés du 17 mars 2004 qui constituent le record absolu pour un mois de mars dans la capitale valaisanne.


249_2017-03-20_13_20_00_Pays_de_Neuchâtel_La_Chaux-de-Fonds_Tourism_associations_Switzerland
(La Chaux-de-Fonds - source: roundshot.com)


Autre station représentative de Suisse-romande, la Chaux-de-Fonds a connu son début de printemps le plus chaud le 20 mars 2014 également, avec 18,9 degrés. A titre de comparaison, la moyenne des maximales pour un mois de mars est de 6,2 degrés, cette valeur représente un écart à la norme de 12 degrés !


Mars 2014 sort du lot
Avec 1957, 1990 et surtout 1994, mars 2014 peut être considéré comme une référence au chapitre des températures et de l’ensoleillement. Le mois avait commencé sous un ciel gris mais hautes pressions et soleil s’étaient installés de manière pratiquement ininterrompue du 5 au 21. Un seul front froid avait réussi à passer sur la Suisse sur l’ensemble de la période. Voici les maximales enregistrées pendant la journée du 20:


Diapositive1


Au delà des valeurs particulièrement élevées enregistrées le premier jour de printemps, mars 2014 s’est caractérisé par des anomalies thermiques comprises entre 1 et 3 degrés sur l’ensemble de la Suisse. Un must dans la catégorie « douceur printanière ».


Philippe Jeanneret, avec le concours d’Olivier Duding de MétéoSuisse

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

Chaque jeudi (au minimum) à 20h sur RTS Un, l'équipe météo commente une photo envoyée par les internautes. N'hésitez pas à nous envoyer des clichés de phénomènes météorologiques dont vous êtes les témoins.
Philippe Jeanneret

Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Catégories

Archives

Flux RSS