Les blogs | Le blog de la rubrique enquêtes

« Plainte contre une enseignante de la Méthode Grinberg | Accueil | Affaire Sperisen: récusation d'Yves Bertossa demandée »

Publié le 04 juillet 2012 à 12:42 dans Actualité

Le siège genevois de Gunvor, 4ème société de négoce pétrolier au monde, a été perquisitionné début 2012. Le ministère public de la confédération a ouvert une procédure pénale pour soupçons de blanchiment, pour l’instant dirigée contre inconnu. Les enquêteurs s’intéressent à des opérations financières suspectes en rapport avec l’achat de cargaisons de brut au Congo-Brazzaville par Gunvor. Des comptes ont été bloqués à la banque Clariden Leu.

 

 

Tout a commencé, en janvier 2012, par une perquisition de la police fédérale au siège genevois de Gunvor, rue du Rhône. L’un des employés du desk Africain est alors longuement interrogé et une masse importante de documents est saisie concernant des transactions en Afrique. Son domicile est également perquisitionné.

 

Depuis, le ministère public de la confédération (MPC) a ouvert une « procédure pénale dirigée contre inconnu pour soupçons de blanchiment d’argent », comme l’a confirmé sa porte-parole. Selon nos informations, le procureur passe à la loupe certaines opérations financières suspectes, gérées par l’employé de Gunvor, en rapport avec l’achat de cargaisons de brut au Congo-Brazzaville (République du Congo). Entre 2010 et mai 2012, Gunvor a acheté 18 cargaisons de brut congolais (soit 18 millions de barils), pour un total de quelques 2 milliards de dollars.

 

Plusieurs comptes, dont le compte personnel de l'employé de Gunvor, sont bloqués à la Clariden Leu, un établissement absorbé en novembre 2011 par Credit Suisse. Le service de presse de Credit Suisse répond ne pouvoir faire "aucun commentaire ".  Des commissions auraient pu être versées à des proches du président du Congo-Brazzaville Denis Sassou Nguesso pour obtenir le marché et l'argent de la corruption blanchi en Suisse.

 

Interrogé sur ce dernier point, Adrian Bachmann, l’avocat zurichois de Gunvor, indique ne pas être en mesure de commenter "ces rumeurs". Il fait valoir qu’" à ce jour Gunvor n’est pas visé par l’enquête, mais collabore avec le Ministère public" et que si des malversations ont eu lieu, elles relèvent du "cas individuel d'un employé dont le contrat de travail a été résilié". L’avocat précise cependant ne pas avoir accès à la procédure ouverte à Berne, puisqu’aucun compte de la société n’a été bloqué.

 

Sollicité par la RTS, l’employé de Gunvor a refusé tout contact. Son avocat évoque le "devoir de fidélité " auquel il est astreint.

 

Selon plusieurs sources, une grande nervosité règnerait chez le trader pétrolier.

 

Fondé par le milliardaire russo-finlandais Guennadi Timtchenko, un ancien camarade à Saint-Pétersbourg du président Vladimir Poutine, Gunvor commercialisait au milieu des années 2000 entre un quart et un tiers du pétrole brut russe. Le "trader favori du Kremlin" s’est ensuite diversifié dans le gaz, le charbon, opérant également sur les marchés asiatiques et africains. En 2010, son chiffre d’affaire a atteint 69 milliards de dollars.

 

Déjà présent au Nigéria et en Côte d’Ivoire, Gunvor s’est démené à partir de 2008 pour entrer sur le marché très convoité du Congo-Brazzaville, l’un des Etats d’Afrique centrale les plus endettés, épinglé à de nombreuses reprises pour détournements et mauvaise gestion des ressources pétrolières.

 

La RTS a appris qu’un ancien ministre congolais, proche de la famille Sassou Nguesso, a joué les intermédiaires pour Gunvor en 2008 et 2009. Il raconte avoir mis en contact l’employé - aujourd’hui licencié par sa compagnie - avec Blaise Elenga et Denis Christel Sassou Nguesso, le fils du président congolais. Tous deux étaient alors à la tête de la Cotrade. Cette filiale de la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) a été dissoute en décembre 2009 sur pression du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque Mondiale qui exigeaient une meilleure gouvernance.

 

L’ex-ministre dit ne pas connaître la suite de l’histoire : "j’ai été écarté au dernier moment et mon contrat d’intermédiaire n’a pas été respecté" se plaint-il.

 

Selon des chiffres obtenus après d’un courtier maritime, en 2010, Gunvor a réussi à  "lever" quatre cargaisons de brut congolais (4 millions de barils). En 2011, ce chiffre est passé à onze cargaisons, soit 20 % du pétrole vendu cette année par la SNPC, juste après les Chinois d’Unipec (22 %). En 2012, jusqu’en mai, le groupe a obtenu trois cargaisons. Le total de ces transactions représente une valeur de quelques 2 milliards de dollars.

 

Au milieu des années 2000, plusieurs décisions de justice obtenues par des créanciers de la République du Congo ont levé le voile sur les schémas de détournements, via des sociétés écrans créées par des proches du clan Sassou Nguesso dont le directeur de la SNPC. Ces entités rachetaient à bas prix le brut congolais, puis le revendait à des traders privés. Des paiements étaient faits sur des comptes offshore. MM Elenga et Sassou Nguesso fils étaient alors propriétaires de deux sociétés enregistrées dans le paradis fiscal d’Anguilla, comme l’attestent des documents publiés en 2007 par l’ONG britannique Global Witness.

 

Agathe Duparc

 

Pour aller plus loin:

 

- Le rapport de l'ONG Secours catholique intitulé "Le pétrole ne coule pas pour les pauvres".

- Communiqué de presse de Global Witness :  "Le fils du Président serait-il en train de faire des achats extravagants avec les revenus pétroliers du pays ?". 



Commentaires

a lire

Rédigé par : FRANCIS | 10 juil 2012 20:19:28

no comment mon frère!

Rédigé par : ya pasco | 11 juil 2012 10:26:35

No comment
Ton vieux

Rédigé par : Lengos | 12 juil 2012 16:51:40

No comment
Ton vieux

Rédigé par : Lengos | 12 juil 2012 16:51:42

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

Anne-Frédérique Widmann, responsable de la rubrique enquête.
Vous avez une information à destination de nos enquêteurs? Ecrivez-nous et nous traiterons votre message rapidement et en toute discrétion.

Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Catégories

Archives

Flux RSS