Les blogs | Les coulisses de l'info

« Tous photographes? | Accueil | La vision Tim Berners-Lee »

Publié le 04 mars 2007 à 21:58 dans images

Il y a comme un vent de panique dans les sites des TV américaines. En à peine 18 mois, YouTube, le dernier né des sites d'échanges de vidéos a grignoté une audience plus importante que celle cumulée de l'ensemble des portails des principales stations télévisées américaines.

Grab_hitwise


On comprend mieux pourquoi des télévisions comme la BBC viennent de signer avec YouTube pour y distribuer une partie de leurs contenus (portail à découvrir ici). D'autres télévisions préfèrent se battrent devant les tribunaux pour empêcher cette plate-forme de pirater les contenus. L'issue de cette bataille nous donnera bientôt une petite idée du nouveau paysage audio-visuel sur le web. En attendant un hypothétique éclatement de cette bulle, on peut continuer à parier sur la croissance vertigineuse de YouTube.

TrackBacks

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b69769e200d83575a5e169e2

Liste des trackbacks de L'effet YouTube:

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

La chronique de Bernard Rappaz, rédacteur en chef Actualité à la RTS.

Pour suivre le fil Twitter de Bernard Rappaz

Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Catégories

Archives

Flux RSS