Les blogs | Les coulisses de l'info

« Mon Légo | Accueil | Puces liberticides »

Publié le 22 mars 2007 à 15:00 dans tech

Tous ceux qui dévorent des bouquins de science fiction savent bien que les robots finissent par vaincre les humains. Ce n'est pourtant pas l'avis de Frédéric Kaplan, spécialiste de l'intelligence artificielle à l'EPFL. Pour cet ex-chercheur du laboratoire Sony à Paris qui a travaillé sur le fameux robot-chien Aïbo les romanciers d'anticipation se trompent. Il ne faut pas imaginer un futur où nous serons cernés par des engins métalliques. Pour Frédéric Kaplan, les recherches récentes montrent que c'est, en fait, notre environnement direct (meubles, murs, objets usuels) qui peu à peu vont se transformer en éléments "intelligents". Ecoutez-le plutôt et réagissez ici:

TrackBacks

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b69769e200d8357763bd69e2

Liste des trackbacks de La fin des robots:

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos

La chronique de Bernard Rappaz, rédacteur en chef Actualité à la RTS.

Pour suivre le fil Twitter de Bernard Rappaz

Accueil

Articles récents

Calendrier

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Catégories

Archives

Flux RSS